Solidarité

Dès mardi matin, avec le concours du CIQ Pont de Crau, une cellule de crise s’est mise en place dans la salle polyvalente afin de coordonner les demandes d’aides formulées par les sinistrés et les offres de services présentés par des bénévoles.
Le Secours Populaire immédiatement présent a fait preuve de son savoir-faire pour organiser et orienter le travail des bénévoles
Des bénévoles qui se sont souvent présentés avec pelle et gants de chantier .
Les actes de solidarité sont venus de toutes parts et de nombreux vêtements se sont entassés dans la salle polyvalente. Or les vêtements ne sont pas une première nécessité pour les sinistrés qui ont surtout besoin de bâches, de cartons d’emballage, d’outils de jardin et de bras pour les utiliser …
Le CCAS est présent tout comme le centre hospitalier qui a mis en place une cellule psychologique.
Jeudi soir, une bonne partie des toitures entièrement ou partiellement détruites, étaient bâchées. Un épisode pluvieux devrait avoir lieu dans les jours qui viennent.
En résumé, les sinistrés ont aujourd’hui surtout besoin d’aide pour nettoyer, débarraser … Les dons de vêtements sont à ce jour inutiles. Le Secours Populaire a ouvert un compte pour recevoir les dons (un reçu sera établi pour chaque donateur), il faut pour cela envoyer un chèque à l’ordre du Secours Populaire d’Arles (1 Avenue de Hongrie – 13200 ARLES) en mentionnant au dos « Pour les sinistrés de Pont de Crau« . Une commission, dont fera partie le CIQ, se réunira ensuite pour déterminer l’utilisation des fonds collectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *