Piétons prisonniers

C’est la galère pour les piétons et les personnes à mobilité réduite qui souhaitent sortir du quartier. Il est en effet impossible d’emprunter l’un des trottoirs de la RN 453, comme les panneaux d’interdiction le signalent, et de plus il n’y a pas de passage piétons sur la rocade. Seule solution : passer par le passage souterrain sous la rocade que le CIQ avait fait réaliser, après beaucoup d’affrontements avec les techniciens de la DDE, en 1992. Ce passage souterrain permet d’accéder en toute sécurité sur la rue des Arches et l’Aurélienne. Seul problème : chaque fois qu’il pleut, le passage est envahi par l’eau et impraticable à pied sec !

Conclusion : les piétons de Pont de Crau sont prisonniers de leur quartier.

Le CIQ est intervenu auprès de l’élu au quartier, Patrick Chauvin, pour que le nécessaire soit fait afin que ce passage soit praticable par tout temps. Le CIQ est intervenu également auprès du Conseiller Départemental, Nicolas Koukas, pour qu’il saisisse les services départementaux afin de faire réaliser un passage piétons sur la rocade. Sachant que beaucoup de jeunes qui fréquentent le Sporting Pont de Crau viennent de Griffeuille ou des Alyscamps, ils courent un risque certain en traversant entre les véhicules nombreux sur cette artère. Le temps presse.

Trottoirs interdts
Un piéton veut sortir de Pont de Crau
Un piéton veut rentrer à Pont de Crau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *